Le plasma pen : une solution innovante pour la peau du visage

plasma pen peau visage

Depuis quelques années, l’univers de la beauté et de l’esthétique n’a cessé de se développer. Parmi les dernières trouvailles des professionnels dans ce domaine, il y a les techniques utilisées pour prendre soin de la peau dont le plasma pen. Il s’agit d’une méthode de médecine esthétique qui a pour but de traiter les différentes imperfections de la peau du visage. Elle nécessite l’usage d’un outil spécifique similaire à un stylo. Voici plus d’informations à propos de ce traitement.

Tout sur le plasma pen

Ayant la taille d’un stylo, le plasma pen est un dispositif pourvu de petites aiguilles qui perforent l’épiderme dont le but de provoquer la régénération naturelle des cellules et de faciliter la pénétration d’ingrédients nourrissants. Il crée une rétraction douce et indolore de l’épiderme sans effet secondaire. Cela permet d’éliminer les différentes imperfections cutanées dont les tâches et les cicatrices laissées par les acnés ou encore les rides et les ridules et d’obtenir une peau plus jeune et plus étincelante.

Quelles sont les indications du plasma pen ?

A la base, la technique du plasma pen vise à corriger le relâchement modéré des paupières supérieures. Mais au fil du temps, elle s’est développée et permet de traiter d’autres problèmes de la peau du visage. Bien connaitre le traitement plasma pen est nécessaire avant de se lancer dans son application.

Comme indications, elle permet de faire un mini lifting non invasif des paupières. C’est aussi une méthode utilisée pour supprimer le plissé solaire autour de la bouche, les pattes d’oie ou rides péri-orbitaires.

Le plasma pen permet également de faire un mini-lifting en corrigeant les plis d’amertume, les plis près des oreilles, etc. C’est une solution efficace contre le relâchement péri-ombilical après grossesse et le plissé du décolleté. Elle aide à la réduction de taille des vergetures et à la suppression des cicatrices d’acné hypotrophiques.

Avant de se lancer dans l’application de cette technique, il est indispensable de consulter l’avis d’un professionnel. Cela permet de déterminer si elle répond aux besoins ou non. Il faut noter cependant que cette technique ne corrige pas les sillons profonds et n’a pas l’effet volumateur des produits injectables. Pour ce qui est des problèmes de paupières qui tombent, le plasma pen se présente comme une alternative à la chirurgie mais uniquement pour des corrections modérées. Néanmoins, les résultats obtenus peuvent durer plusieurs années.

Les contres indications à la procédure Plasma pen

Comme la plupart des soins pour le visage, le plasma pen est contre-indiqué pour les femmes enceintes et allaitantes. Son application doit aussi être particulièrement étudiée pour les personnes qui souffrent de maladies de la peau diverses comme les acnés graves, l’eczéma, l’herpès, etc.

Les personnes qui souffrent d’épilepsie, qui ont une peau de phototype foncé ou encore qui ont des antécédents de cicatrices de type chéloïde ne peuvent pas non plus faire un soin plasma pen. De même, celles qui ont des plaies dans la zone à traiter doivent aussi attendre que celles-ci se cicatrisent avant de se lancer.

Après les séances de plasma pen, il est indispensable d’éviter de s’exposer sous le soleil. L’idéal est de toujours utiliser des produits pour se protéger justement des rayons solaires.

Une fois le traitement fini, le patient verra apparaitre sur les zones traitées des croutelles brunes ou un œdème. Il ne doit pas les toucher mais les laisser tomber tout naturellement.

Pourquoi passer par une formation plasma pen ?

Faire une formation est une étape indispensable à toutes les personnes qui souhaitent inclure dans les prestations qu’elles proposent dans leurs salons le plasma pen. C’est également nécessaire pour celles qui ont tout simplement envie de maitriser cette technique.

A travers une formation plasma pen, le formateur donne toutes les bases nécessaires à savoir à propos de cette pratique. Il permet à l’apprenti d’avoir une maitrise parfaite de la pratique afin que celui-ci puisse faire l’application tout seul.

Dans certaines académies de formation, il y a des cours théoriques suivis de cours pratiques. Et dans d’autres écoles, ce sont les apprentis qui doivent trouver des stages après la formation.

Dans les deux cas, le but reste le même : l’apprenti doit connaitre comment fonctionne le plasma pen. Il doit maitriser non seulement l’usage du dispositif utilisé pour le plasma pen mais il doit aussi savoir toutes les étapes nécessaires avant, pendant et après l’application de la technique. En outre, il apprendra les solutions à adopter dans le cas où le patient rencontre des problèmes comme l’apparition des allergies, etc.

Déroulement d’une séance de plasma pen

Comme étant déjà dit, avant la séance d’un traitement plasma pen, il est toujours recommandé de faire une consultation auprès d’un professionnel pour savoir si le soin est adapté ou non aux nécessités de la personne. A travers le diagnostic, l’expert peut déterminer si la peau de la personne peut ou ne peut pas supporter le soin. C’est seulement quand les résultats du diagnostic le permettent qu’elle puisse procéder à une séance de plasma pen.

En général, il y a toujours une fiche d’engagement que le client signe avant la séance. Ensuite, l’esthéticienne commence la désinfection et le nettoyage de son visage. Après, elle applique une crème anesthésiante. Normalement, ce produit prendre environ 30 minutes pour agir. Après cette demi-heure, le traitement peut commencer. En général, il n’y a aucune sensation de douleur mais seulement des picotements ou une sensation d’inconfort et de chaleur.

En moyenne, le soin dure 30 minutes. Il peut dépasser cette durée en fonction de l’étendue des zones à traiter. Selon les cas, les séances peuvent être répétées deux à trois fois sur un espace de 15 jours voire plus.

Après le traitement plasma pen sur le visage, la formation de croutelles brunes est tout à fait normale. Il ne faut donc pas paniquer. Il faut cependant, éviter de les gratter ou d’y mettre un crème cicatrisante. Les croutes tombent toutes seules au bout d’une semaine maximum. C’est seulement à ce moment que le crème doit être appliqué. En attendant, il faut toujours se protéger des rayons solaires qui peuvent venir agresser le visage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.